Badstrip : « Ca me permet d’être bien, je sens que j’existe »

Publié le par L'attachée de presse

Comment dire tout haut ce que les autres pensent tout bas ? Pour Davy, l’auteur de badstrip, rien ne vaut la BD. Acteur, réalisateur, Davy a retrouvé ses premières amours, le dessin BD, après une tentative de blog écrit. Outre des petites planches uniques, il propose en ligne une BD, « Il était une fois, une fille que j’ai rencontrée deux fois ».

 
Qui es-tu ?

Je suis Davy Mourier, réalisateur de films amateurs pour Une case en moins. Je faisais des BD au CP, j’ai dit à mon prof que je serai dessinateur de BD ! Puis, il y a 6 ans, j’ai voulu faire acteur puis le dessin est revenu depuis un an et j’ai découvert la palette graphique. Le 1er janvier 2006, j’ai branché une vieille palette graphique à laquelle je n’avais jamais rien compris car c’était compliqué et là, ce fut le déclic ! Depuis, je m’en suis achetée une encore mieux. Mon style ce situe entre Larcenet et Franquin, mes influences.

 

Pourquoi as-tu ouvert ce blog ?

Il y a deux ans, à cause de Larcenet et de Kundera, ça m’a donné envie d’écrire. J’ai crée un premier blog qui s’appelait « tuons le temps en attendant mieux », il s’agissait d’un blog perso avec des textes sur ma vie. Et comme je disais tout, à un moment, ça a gêné, notamment des gens de Canal + donc j’ai dû le fermer. Mais je ne pouvais plus m’en passer, c’était une vraie drogue et je cherchais une nouvelle idée. Je me suis donc lancé dans le dessin : ça me forçait à réfléchir, le faite que le texte est énoncé par un personnage c’était moins ce qui rend ma verve un peu plus douce. En gros, je déguise mon blog écrit en BD. Puis j’ai fini par me prendre à ce jeu mais faire une planche par jour, c’est chaud.

 

Tu es étonné par le nombre de lecteurs qui visitent ton blog ?

Oui, parce que quand j’ai commencé, des lecteurs de tuons le temps ont suivi, j’ai commencé à 800 à 1000 lecteurs hebdomadaires et plus on avance dans le temps, plus ça grossit. J’en suis aujourd’hui à 10 000 hebdomadaires, environ.

 

Quelle relation as-tu avec tes lecteurs ?

J’ai rarement essuyé des attaques, je n’ai pas à me plaindre. Certains sont assez collants mais, dans l’ensemble, ça va. Je reçois pas mal de compliments. Une fois, j’ai eu une embrouille mais c’était avec un ami mais ça m’a permis de relancer le blog, en fait, je fais deux planches par semaine beaucoup plus soigné que les autres strips, depuis.

Globalement, tout va bien mais ce n’est pas faute de provoquer ! Des fois, je ne suis pas sympa, un peu obtus mais le public me suit, je n’ai pas de mauvais retours. Ca m’étonne que les gens ne réagissent pas vu que j’ai une vie un peu atypique dans la mesure où je ne fume pas, ne bois pas, ne sors pas… Alors je suppose que mes lecteurs doivent en faire autant. Le dessin doit aider à faire passer les choses, ça adoucit le message car sur mon ancien blog, c’était plus tendu.

 

As-tu déjà eu des soucis avec tes lecteurs ?

Oui, un mais ce n’était pas méchant vis-à-vis de moi. En fait, le mec a trouvé mon numéro de téléphone, m’a retrouvé au boulot et tout, il me poursuivait par mail, en plus, il m’écrit en SMS, je comprenais rien . Un jour, le mec m’appelle chez moi et il m’a demandé un stage dans mon entreprise, je lui réponds que je vais essayer mais le mec a compris que c’était déjà ok et a fait des plans sur la comète. Il nous voyait déjà en colocation ! Donc, là, je l’ai envoyé promener. A partir de là, sur son propre blog, il dessinait mon personnage en disant qu’il me détestait, m’insultait… Jusqu’à ce qu’un pote le menace de lui casser la figure. Etre imité, ça peut faire plaisir mais lui, il allait super loin. Et après, quand il est revenu, je lui ai fait remarqué qu’il avait été lourd et, là, il me dit « c’était pas moi, on s’est connecté avec mon pseudo » alors qu’il y avait exactement les mêmes fautes ! J’ai aussi eu un vrai facho qui venait m’insulter pour faire de la pub pour son blog, c’est le seul à qui j’ai demandé à over-blog d’effacer son blog.

 

Te considères-tu comme une star de la blogosphère ?

Non parce que je ne suis pas incontournable comme Boulet. A la limite, pour les films, on est dans l’institutionnel du film amateur donc là, oui, mais pas pour le blog. Ca marche, ça frémit, j’ai eu des contacts avec des éditeurs mais ce n’est pas encore ça.

 

La France est le pays européen qui blogue le plus, ça t’étonne ?

Oui, je suis surpris, je n’aurais pas cru ! Tous ces blogueurs… Ma mère en a peut-être un ! C’est énorme mais moi, j’en ai eu deux. Franchement, si on ne considère que les blogs actifs, ça doit être beaucoup moins. Mais c’est bien, ça veut dire que beaucoup maîtrisent le SMS, on va être le pays qui sait le moins bien écrire ! Enfin, je dis ça mais je ne suis pas doué en orthographe. Mais j’ai fait un effort car on me l’a fait remarquer et je demande qu’on me corrige.

 

Est-ce que tu utilises ton blog pour faire du buzz ?

Oui, je me sers de l’effet buzz. Il y a des passerelles entre Une case en moins et Badstrip, il n’y a aucune différence entre les deux et quand j’ai une soirée, je promeus pour faire venir des gens. La promotion marche dans les deux sens. Je cherche aussi à me faire publier mais, au début, quand j’ai commencé ma BD, l’histoire de la fille que j’ai rencontrée deux fois, je devais faire juste une planche, ça devait se finir sur un « et là, je l’ai vue » et on m’a tellement réclamé la suite que j’ai fini par développer. Quand j’envoie mon travail à des éditeurs, je joins toujours une référence au blog, avec les statistiques, histoire de donner du poids.

 

Tu es blog addict ?

Oui, je le suis, ça me permet d’être bien, je sens que j’existe. J’ai toujours eu un besoin d’avoir un retour des gens et là, c’est quotidien. Le fait qu’il y ait des commentaires, c’est bien, ça veut dire que j’ai crée quelque chose dans la journée, c’est limite une pathologie ! Pour le temps que j’y passe, ça dépend de la planche et aujourd’hui, ça me prend entre une et trois heures. Le matin, ça m’aide à me lever : même si j’ai pas envie d’aller au travail, j’y vais pour voir mon blog. Tous les jours, je mets mon blog à jour à minuit pile.

Publié dans Les interviews

Commenter cet article

Izem 27/12/2006 03:41

Mine de rien, Davy est quelqu'un de vraiment serieux. Merci pour l'interview ! On se rend compte qu'il y a du taff deriere chaque sourire que nous arrache chaque strip :) A par ça j'ai fait un tour sur ton blog (tutoyement d'usage, hein ^^) j'ai vu le trailer.. ou synopsis... bref le bout de video qui presente le (futur ?) film, Modo.. L'idée est vachement bien trouvé. tres actuelle aussi. Bonne chance pour ce projet ! J'y ferais un peut de pub lorsque j'aurais le temps sur mon blog. L'effet buzz marche ;)

L'attachée de presse 27/12/2006 11:52

Ben, honnêtement, je pense que ce ne serait pas quelqu'un de sérieux, il ne ferait pas autant de choses, il en faut du sérieux pour mener tout ça de front. Sinon, tu as tout à fait le droit de me tutoyer! ;) Merci pour ton soutien, n'hésite pas à nous prévenir de la publication de ton article, qu'on en parle dans la revue de presse! :)

frederic 26/12/2006 14:09

Aprés avoir lu cette interview, je me dis que cela peut étre trés dangereux quelquefois de créer un blog ou l'on affiche ses idées ou méme sa vie.
Dans le cas de BADSTRIP et son histoire avec le gars qui le harcelait jusqu'a avoir trouvé son numéro de téléphone et son adresse, ça fait vraiment froid dans le dos mais il s'en est sorti heureusement .
Merci pour cette interview, ça donne a réfléchir aussi.

L'attachée de presse 27/12/2006 11:50

Ben, un lecteur m'a déjà retrouvée aussi mais c'était un gentil. Davy, c'est quand même une personne assez exposée de par ses activités, c'est pas une personne lambda qui poste sous pseudo donc c'est plus facile de le retrouver.En effet, je crois que ça montre qu'il faut rester prudent...