Et c'est reparti!

Publié le par L'attachée de presse

Et voilà, j'ai refait mes envois presse avec un dossier de presse tout neuf, donc, ainsi que mon communiqué de presse, comme je vous l'ai annoncé hier. Je vous explique un peu tout ça.

Alors déjà, il faut savoir que le journaliste est feignant (j'en suis une, je peux me permettre). On reçoit plein de dossiers et communiqués de presse donc on en lit même pas la moitié, il faut nous assister un peu. Et là, l'attaché de presse est prié de bien faire son job. En gros : on met un titre clair au communiqué parce qu'on veut savoir de suite de quoi il s'agit. Par exemple, si je mets comme titre un simple "Modo", y a des chances que ça parte à la poubelle ou un simple "un projet cinéma ambitieux". Ca on s'en fout, ça sert à rien.

Ensuite, il faut mettre le max d'infos dans le communiqué mais pas trop quand même parce qu'il faut le lire et idéalement, il doit pas dépasser la page ou la page et demie. Les journalistes sont feignants, vous dis-je. Mon livre magique m'explique qu'il faut une intro chiadé sinon je perds l'attention du journaliste et c'est foutu. Ca ne me met pas du tout la pression, ça, tiens. Alors je pourrais débuter par une blagounette mais on n'a pas tous le même humour. Et puis les journalistes, ils se la jouent un peu "on est des gens importants" donc faut pas trop les titiller non plus, ils pourraient croire que je me fous d'eux. Donc faut faire du direct, du percutant : de quoi je parle et pourquoi c'est intéressant pour eux. Non parce que le travail des attachés de presse, c'est de mâcher le travail. En gros, on file le sujet et même des angles d'approches.

Donc pour Modo, pourquoi parler de nous ? D'abord pour l'idée du film. Un film sur les blogs, c'est inédit et ce serait un bon thriller, y a tous les ingrédients. Mais ça, ça ne suffit pas parce que des bonnes idées, on est pas les seuls à en avoir. Donc c'est quoi qui fait notre originalité? Ben, très certainement notre comm. Ben oui, vous en connaissez beaucoup, vous, qui construisent un site Internet, un blog sur un scénario? Qui tournent même un synopsis en image, font des T-shirts et des flyers? Qui passent déjà dans Métro et peut-être un jour sur France Inter (non, non, chuis toujours pas passée)? C'est ça notre credo ! Alors je mets ça en avant sur mon communiqué. Vous voulez une bonne idée, on en a. Vous voulez faire un papier sur le buzz, on en fait. Tu t'appelles Matthieu Kassovitz et tu veux m'épouser? T'as mon numéro à la fin du communiqué.

Non mais sans déconner, que demander de plus ? J'ai même mis le dossier de presse en plus qu donne TOUS les détails. Alors, messieurs dames les journalistes, mon portable attend vos appels.

Publié dans La comm autour du film

Commenter cet article

matthieu 26/01/2007 19:48

Et sinon vous projetez de démarcher dans des festivals? je ne connais pas spécialement mais avec un dossier sérieux et des gens motivés comme vous semblez l'être ça pourrait valoir quelques considérations des gens de la profession.

frederic 26/01/2007 11:54

Eh ben dites-donc, ça a l'air super compliqué en fait de faire des dossiers de presse!!!
J'en ai reçus queqlues-uns ( amis ou achats) et il y a des tout simples et des " blindés".
Je pense que les journalistes s'y intéresent quand le film ou la série sont attendus ou quand il y a des stars dedans.
Pour exemple , j'ai le dossier de presse du film de MAIWENN pardonnez-moi qui est super bien fait avec un dvd , un dossier d'au moins 40 pages et un méga-packaging et celui de la série LA BLONDE AU BOIS DORMANT avec Léa drucker tout simple, clair avec des interviews.
En méme temps, télé et ciné, surement pas le méme impact, non?
Qu'est-ce que t'en penses Nina??

L'attachée de presse 26/01/2007 17:06

Ben, c'est un vrai métier! Et pas forcément le mien à la base mais j'apprends, j'apprends.Nous, les DVD, on les a gardés pour les pros du cinéma, les journalistes peuvent aller voir le synopsis sur le site. D'ailleurs, au vu du nombre de visiteurs hier, je pense que ça a marché un peu quand même, on a eu presque 200 visiteurs contre une centaine habituellement sans raison particulière. Après, nous, on fait tout à zéro budget donc on peut pas envoyer tout ça... Sinon, télé et ciné, ce n'est pas le même plan marketing. Le cinéma, le film reste quelques temps à l'affiche alors que pour un téléfilm, il ne passe qu'une fois donc faut pas se rater, faut que les gens impriment la date, tout ça...